Volcan Chachani 6075 m

PEROU

Volcan Chichani : Raconté par Vincent

Montée un 6000 m était un peu un challenge mais Charlène n’était pas vraiment emballé. Par chance Célia et Baptiste eux l’était et c’est tout les 3 que nous l’avons fait.

C’est avec une agence (j’ai oublié le nom car c’est Baptiste qui à géré l’organisation) que l’on part pour l’ascension du Volcan Chachani 6075m.

8h30 le chauffeur nous récupères direction l’agence pour finaliser nos sacs.

 

Contenu du packtage/pers :

  • 5 litres d’eau
  • Un pantalon, plus un surpantalon prêté par l’agence
  • 2 paires de chaussettes
  • Bonnet et écharpe
  • t-shirt mérino, sous pull, veste polaire, goretex ou coupe vent
  • 2 paires de gants, une prêtée par l’agence
  • Chaussure de rando grand froid fournit par l’agence (20 soles)
  • Tente fournit par l’agence
  • matelas fournit par l’agence
  • duvet en plumes fournit par l’agence

Une fois équipés, direction le camp de base.

Deux heures de route plus tard fin de la piste. On décharge nos sacs et nous voilà partis pour 3 kms de marche jusqu’au camp. A 5000M d’altitude et 13kgs sur le dos, l’effort est assez intense et encore plus après un trek de trois jours !

– 14h, Arrivés sur le camp, on monte nos tentes et prenons un petit encas. Une fois terminé le guide nous propose d’aller nous reposer, on accepte tout de suite, épuisés….

Pour ma part impossible de fermer les yeux, dès que mon rythme cardiaque descend, j’hyperventile. Le manque d’oxygène est bien présent !

Célia et Baptiste arrivent à dormir en saccadé.

– 17h30, il est l’heure de manger, au menu une soupe et pâtes sauce tomate. Le repas terminé direction la tente. La température baisse aussi vite que le soleil se couche !

– 18h00, installé dans la tente prêt à dormir

– 19h00, toujours éveillé

– 20h00, des maux d’estomacs se font sentir, le manque d’oxygène fait que le système digestif est laissé a l’abandon au profit des organes vitaux. La digestion est très compliquée … 21h, 22h, …

– 23h00, toujours mal et impossible de fermé l’oeil, bon allé pause pipi histoire d’évacuer le CO2 (petit conseil buvez beaucoup et allez souvent aux toilettes pour évacuer le CO2 qui s’accumule).

– 00h00, toujours rien…

– 00h30, je me sens partir ! Enfin ! 00H40 le réveil sonne …. chouette une micro sieste avant l’ascension.. ça va être sympa !

 

Pour Baptiste et Célia la nuit a été différente, ils ont pu dormir malgré des maux d’estomacs ..

 

-1h00, le petit déjeuner est prêt, pour Célia rien ne passe la douleur au ventre est bien présente.

– 2h00, Les sacs terminés ( 1 litre d’eau et quelques snacks ) l’ascension commence. Roni notre guide donne le rythme assez lent pour ne pas s’essouffler trop vite.

– 3h00 ,Baptiste commence a avoir des maux de têtes et Célia n’est vraiment pas en forme.

– 4h00, Idem

– 5h30, Des maux de têtes intenses et des douleurs d’estomacs, cumulés au manque d’oxygène font doutés Baptiste et Célia sur la possibilité de terminer l’ascension.

Après une pause, le mental des 2 fait pencher la balance. On continue !

 

– 6h30, le cap des 5900 mètres est passé, ça devient vraiment dur, encore moins d’oxygène, les respirations sont de plus en plus profondes pour capter le maximum d’oxygène !

– 7h05, nous voilà sur la dernière partie de l’ascension il y a des formations de glaces surprenantes sculptées par le vent. Il reste 50 mètres de dénivelé c’est la partie la plus dure ! Tout les 3 pas, nous faisons une pause pour respirer !

– 7h30, le sommet est atteint, Une petite larme de joie pour Célia. Monter un 6000 le jours de ses 26 ans ce n’est pas rien !

5 à 10 min sur place le temps de reprendre nos esprits et quelques photos, nous voilà reparti pour le camp de base.

La descente est plus rapide la majeur partie du volcan est faite de sable et de pierres ponces, on dévale la pente à vive allure mais le souffle nous manquent ! Les pauses sont nombreuses.

– 9h45, arrivés au camp, on se pose 30 min. Sous la fatigue le corps lâche et je peux enfin dormir !

-10h30, il est temps de plier le camps, à 11h on se dirige au point de rendez-vous avec le 4x4.

-14h00, nous voilà arrivés a l’agence exténués ! Hâte de trouver un lit !

Une expérience riche en émotions, dépassement de soit, qu’on est pas prêt d’oublier !

Infos:

Prix: 280 soles + 20 soles pour la location de chaussure