Polynésie-Française

Maupiti

Date : du 14 au 18 juin 2019, 4 nuits

Après 2 nuits à Papeete, nous nous envolons avec le pass inter îles « Bora Bora » pour découvrir les îles de la sociétés : Maupiti, Raiatea, Bora Bora, Huahine, Moorea et finir par Tahiti.

Maupiti, le vol est à 13h. 50 min plus tard le lagon de Maupiti dévoile toutes ses nuances de bleus, depuis l’avion, on ce dit déjà qu’on sera bien pour ces prochains jours.

L’aérodrome est minuscule, les bagages sont déposés sur un comptoir en bois.

Un bateau navette fait la jonction jusqu’à l’île principale de Maupiti, car l’aérodrome est sur un Motu (petite île sur le recif).

La navette coûte 500 frs/pers (4€20) et dure 10/15 min.

Rani nous attends avec de magnifiques colliers de fleurs qu’elle nous a préparé !

Rani est la tante d’un ami de France et nous héberge pour les 4 prochaines nuits, c’est une femme incroyable. une rencontre qu’on ne risque pas d’oublier.

Maupiti est tout petit avec seulement 1295 habitants, sans hôtels car les habitants on votés contre. L’île est préservée du tourisme de masse.

À peine nos sacs posés, elle nous emmène à bord de sa voiture pour nous faire découvrir le tour de île qui fait 8kms.

Que faire à Maupiti ?

1. Tour de l’île à vélo :

 

8 kms – très facile, quasi que du plat sauf sur une petite partie, où la route sillonne une petite colline avec un super point de vue sur le lagon en sont sommet.

Rani nous a préparé les vélos pour faire le tour de l’île, sur la route on s’arrête à la fameuse plage de Terei’a et nous admirons le coucher de soleil sur le chemin retour.

La balade est super agréable.

2. Randonnée au sommet  de Te Uru Fa atu

 

Le début de la randonnée est à côté du panneau « Massage » que vous trouverez sur le bord de la route, il faut prendre le chemin puis tourner à gauche et après c’est indiqué (à coté de l’antenne).

Sur Mapsme le chemin n’est pas au bon endroit.

8h du matin le ciel est dégagé, on décide de vite partir pour ne pas avoir trop chaud.

1h plus tard et après avoir escaladé quelques rochers à l’aide de cordes, nous voilà arrivés.

La vue est ouffissime avec des bleus de couleurs différentes. Nous restons plus d’une heure au sommet à admirer la vue, seuls.

3. Plage de Terei’a

 

La plage est magnifique et déserte avec seulement 2 ou 3 personnes, parfait pour la détente.

4. Tour de bateau sur le Lagon

 

Rani est une grande pêcheuse, et voulait nous faire découvrir sa passion mais le temps en a décidé autrement.

Le 2 ème jour sur l’île, il a plu toute la journée, Rani nous a donc préparée son gâteau à la banane. Le meilleur jamais mangé, la recette reste secrète mais le goût nous ne l’oublierons pas.

Le 3 ème jours, beaucoup d’averses avec quelques éclaircies, mais pas assez beau pour aller pêcher. Rani nous propose une petite balade sur le lagon, elle voulait nous emmener à la station de lavage des raies manta. Mais beaucoup trop de vent et la visibilitée sous l’eau était réduite, nous nous sommes contentés d’une balade, ce qui était super agréable !

5. Mara’ e

 

Rani est une femme remplie de très belles histoires, le dernier jour avant le départ, elle nous emmène au Mara’e (lieu de culte Polynésien). Nous raconte, qu’il y avait un poisson sculpté dans la lave qui attirait chaque année des poissons, baleines, dauphins dans le lagon. Le poisson était en direction de la passe (ouverture dans le récif pour passer du lagon au large) et en 1965, les Japonnais l’on volé et depuis les poissons ne reviennent plus. Le poisson a été remplacé mais les poissons ne sont pas revenus.

Le symbole de Maupiti est le Penu qui ressemble à une robe (Pilon). De très vieux Penus on été retrouvés dans la passe et certaine personnes les on gardé chez eux. Les anciens avait demandé de les remettre à leur place de peur qu’une malédiction arrive. Certaines personnes ont quand même conservées ces Penus et sont mortes les unes après les autres. La famille des défunts ont par la suite remis les Penus dans la passe pour stopper la malédiction.

Voila Rani, nous à comblé d’histoires et légendes pendant ces 5 jours. Ils nous faudrait un livre entier pour tout écrire.

Ou Manger ?

 

Rani nous a fait découvrir les « Baraques » qui se trouvent à Pauma. Quelques restaurants les uns à coté des autres dans des cabanes fait avec des feuilles de cocotiers.

Ouvert uniquement 3 mois (Juin, Juillet et Aout)

Nous avons pris un poisson cru au lait de coco et 2 plats de pates poulet légumes (Chao men).

Possible de manger sur place mais nous avons pris à emporter.

Prix : 1000 frs/plat (8€40), les quantitées étaient énorme, ça nous a fait pour 2 repas.

Snack Tarona : Salade de poisson cru, une tuerie !!!! 1000frs ( 8€30), un plat pour 2 suffit amplement. Ouvert uniquement le midi

Info :

 

Logements : nous avons été accueilli gracieusement grâce à mon amie Camille, mais sinon vous avez des Pensions.

Location de vélo : 1000frs/vélo/jours

Pour d’autres informations : où planter sa tente à Maupiti par exemple aller sur le blog de nos copains Morgane et Toni : Fromworderland.

 

Il y a un quelques petites superettes sur l’île mais on ne trouve pas grand chose car le bateau de ravitaillement passe une fois par mois.

Mieux vaut prévoir quelques courses avant de venir, il n’y a pas de distributeurs de billets non plus soyez prévoyant.

 

 

 

Nous avons adoré nos 5 jours à Maupiti, il faut rester minimum 2 nuits pour pouvoir profitez pleinement, mais l’idéal est 3 ou 4 nuits sur place.